• Accueil
  • > Telefilms fantastiques : IT

Archives pour la catégorie Telefilms fantastiques : IT

IT « ça, il est revenu »

cailestrevenuaff.jpg

En 1990, Tommy Lee Wallace a adapté le roman à la télévision sous le titre de Ça (« Il » est revenu). Une vision (presque) tout public et largement édulcorée du terrifiant chef-d’œuvre de Stephen King. Si le téléfilm reprend justement et chronologiquement certains sujets du livre, il en omet volontairement d’autres, trop politiquement incorrects pour être portés au petit écran (l’aspect sexuel du livre, notamment entre les jeunes protagonistes, a totalement disparu). Cette unique adaptation de Ça aurait pu être bien pire mais les amateurs du maître de l’horreur y sont sans doute restés insensibles. Elle est néanmoins un bon résumé (plus de 3 heures) du roman de 1 500 pages écrit par Stephen King où de multiples personnages complexes et deux époques différentes se répondent en permanence.

 

IT  it-pennywisewp06 dans Telefilms fantastiques : IT

Une créature sans nom, Ca, répand la terreur et la mort dans la petite ville de Derry. Jusqu’à ce qu’une bande d’enfants mette fin aux agissements du monstre. Trente plus tard, les sept amis se réunissent à Derry : Ca est revenu…

 

75129

 

 

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii it1.gif

 

Derry (Maine), 1984, c’est la mort dans l’âme que Mike Hanlon prend son téléphone pour recontacter ses anciens amis d’enfance : Bill « le Bègue », Eddie « l’Asthmatique », Ben « le Gros », Stan « le Juif », Richie « la Grande Gueule » et la charmante Beverly.

Tous ont grandi, tous ont réussi et sont devenus riches (sauf Mike car il est resté à Derry), mais ce coup de fil va les replonger vingt-sept ans en arrière, durant cet été 1958 où, pour la première fois, ils ont vu l’horreur et ses différents visages. Ça, l’innommable monstruosité tapie dans les égouts de la ville, se nourrissant des enfants et de leurs terreurs les plus secrètes est de retour, faisant ressurgir les blessures et les souvenirs d’une période qu’ils ont tous tenté d’effacer. Lorsqu’on rencontre Ça, on en ressort différent, marqué, et c’est ce qui s’est produit pour les 7 jeunes enfants dont la lutte contre leur plus grande peur, la peur suprême, les a transformés.

Ils croyaient l’avoir vaincu, au terme d’un combat douloureux et épuisant dans lequel chacun des enfants joua un rôle important ; notamment Bill, dit Bill le Bègue, qui fut le seul à être assez fort pour pouvoir combattre Ça. Mais Ça est revenu leur rappeler que la terreur ne meurt jamais et qu’ils ont fait une grossière erreur en la laissant fuir, parce que cette fois-ci Ça ne se laissera pas surprendre et tuera les êtres qui vingt-sept ans plus tôt l’avaient défié. Tenus par une promesse qu’ils ont signée de leur sang, les membres du « Club des Ratés », car c’est comme ça qu’ils se sont appelés, doivent revenir à Derry, ville infernale sous l’emprise d’une créature diabolique et vicieuse, replonger dans un passé qui peut les tuer s’il ne les rend pas fous, afin d’achever ce qu’ils ont commencé. Malgré la force de l’amitié, de la loyauté et du courage qui les habitent, leur survie est désormais incertaine car Ça veille et rôde, nuit comme jour, puisant dans leurs souffrances et dans leurs cauchemars pour assouvir sa soif de sang… et de vengeance…

 

41h6rytverlsl210.jpgfleche25.gif cliquez ici

si vous désirez acheter le dvd, cliquez sur l’image

 

Extrait :

http://www.dailymotion.com/video/k3xl9uyGcoyR4SciaF

 

tetemort036.gif

 

Extrait :

http://www.dailymotion.com/video/k3JszvQrkTo5oNccGy

 

2929789

Extrait :

http://www.dailymotion.com/video/k5OTP24kKM8g6jccHF

 

 

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii it.gif

 

 

stephenkingit



Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur:ZIZOUNE

zizoune

Catégories

juin 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Heroes |
kylexy00 |
la plus belle...!!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nanou13120
| patito feo
| The HawK production